De Jeanne Aslan et Paul Saintillan - Fifi

Pourquoi la CCAS vous propose cette rencontre culturelle ?

Chevelure récalcitrante, grands yeux bleus, air immensément naïf : voici Fifi, 15 ans. Signes particuliers : vit de petits larcins, se débrouille comme ça vient. S’occupe des siens comme elle peut. Coincée dans son HLM avec famille et marmaille, Fifi rêve d’un ailleurs introuvable. Mais il suffit parfois de peu de choses pour fissurer les murs du quotidien. C’est le début de l’été…

L'événement

Il lui faudrait un ouvre-boîte, à Fifi. Un truc pour s’échapper de là ! Sophie, dite Fifi : ange improbable, tombé au cœur d’une famille recomposée (ou plutôt déstructurée) où l’alcool n’est pas rare, où il arrive que les enfants mangent à même la nappe, et que les gifles volent assez bas pour ne pas rater les plus petits… Alors plus que tout, Fifi rêve d’espace. Elle a besoin d’air. Terriblement. De vent, même. De prendre le large… La trajectoire d’une jeune fille à l’orée de sa vie de femme ; un film en partie autobiographique, d’une justesse absolue et d’une grande tendresse pour ses personnages aux délicates fêlures ; ou comment il arrive que vous montent aux yeux les premières gouttes de lumière qui, un jour, éclaireront votre chemin.

Présentation de l'artiste
Fifi

Née à Sorgün, en Turquie d’où elle a émigré avec sa famille, Jeanne Aslan réalise en 2005 Jeux de mains, l’histoire tragicomique d’un garagiste qui se rêvait pianiste. En 2006, elle rencontre Paul Saintillan. De cette rencontre naît Fifi, leur première réalisation commune. Paul Saintillan est né en 1971. Après des études de lettres et philosophie à la Sorbonne, il est diplômé de la Fémis en 2002. Ses films d’études, La vie est un singe et Margot mise à nu, sont sélectionnés à Clermont-Ferrand et dans de nombreux festivals. Suivront d’autres courts-métrages, diffusés sur Arte et Canal +. Fiction - France - 2022